Il faut être mature pour entrer dans la vie

Ce sont les mots de Sylvie, notre rayon de soleil de 26 ans. Une pilier dans la mêlée mais également pour le groupe de filles de Rugby Pour Tous. Elle enseigne les pré-mathématiques, la pré-lecture, l’éducation pour la santé, l’éducation corporelle et plus encore dans une école primaire de Cotonou mais une idée transcende ses cours : “Il faut absolument que nos enfants finissent leurs études, surtout les filles qui sont souvent mises au deuxième plan. Il faut finir les études afin de devenir plus autonome dans le futur. Beaucoup de personnes ne sont pas autonomes, ne savent pas entreprendre leur vie et ainsi subissent le poids de la société”.

 

“Je veux sensibiliser les filles à la maturité”

Ici avec Lilas de Sevas, présidente de Fille du Monde

 

Sylvie s’est donc rapprochée de notre partenaire, l’association Fille du monde que nous vous présenterons le mois prochain, afin de soutenir la cause féminine. “Tout a commencé lorsque j’ai vu des parents courser leur fille pour la marier de force. La pauvre, elle avait 15 ans au plus”. Elle s’investit donc de toute son âme et nous la soutenons au point de mettre en place un projet commun avec Fille du Monde, Sylvie et nous même.

 

Ici avec Hermann, entraîneur des Lynx de Rugby Pour Tous

 

La pratique du sport et du rugby en particulier, permet de faire un travail sur le comportement social. Comme dirait notre ami Didier Blanc “lorsque tu joues au rugby avec quelqu’un, tu connais la moitié de son âme”. C’est ce qui anime Sylvie qui a débuté le rugby en 2016, initiée par son coach Serge Pekoua, elle a tout de suite rejoint les rangs des Lynx de Rugby Pour Tous. Ce qu’elle adore, c’est la solidarité dans le combat, les percussions, le placage. “J’adore Camille, elle ne lâche rien” dit elle en parlant de Camille Grassineau, notre marraine qui a marqué le premier essai de l’histoire du rugby féminin olympique.

Si le rugby l’anime, elle adore également les comédies, les danses traditionnelles, les pièces de théâtre et les romans africains comme ceux de Sundjanta Kinta.

Sylvie souhaite évoluer dans sa carrière militante, en travaillant avec les soeurs Salésiennes afin de défendre les causes des filles, mais également auprès de l’insertion sociale des enfants soldats et des orphelins.

 

Solidaire, Aimable, Véridique

ici avec le trophée des Lynx de Rugby Pour Tous, championne du Bénin

 

Vous l’avez compris, nous soutenons à 100% Sylvie, qui est un modèle pour toutes les joueuses de Rugby Pour Tous.

25 Partages
Catégories :